lundi 2 septembre 2019

SUPER COLLECTION DE DISQUES A VENDRE


"Je suis collectionneur de disques depuis 40 ans et j’ai décidé de les vendre car je ne les emporterai pas dans ma tombe."

Stéphane Spohr
J’ai plus de 14000 disques à vendre, essentiellement des LPS 33T (+ 12000) dans tous les genres musicaux (pop, rock, country, psyché, soul, funk, reggae, punk, post punk, indé, afro, latin…) pour des prix très variables car j’ai des originaux rares mais aussi des originaux ou des rééditions moins chers. Mon catalogue est disponible sur ma page facebook ou à la demande

https://www.facebook.com/groups/305152630368685/

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes debout, barbe et plein air


Ichigo Samuru

lundi 29 juillet 2019

MENECH' "La scène c'est ma vie"


"Il y a dans les textes toutes les émotions que nous pouvons avoir qu’elles soient positives et comme les plus sombres. Il y a des tranches de vie et des moments passés."Menech'

Interview de Menech'

Bonjour Menech', merci d'avoir accepté de répondre à mes questions pour BAZAR MUSIC.

Bonsoir, voici mes réponses à vos questions dans l’ordre. Merci, ce fut un plaisir pour moi.

A lire "Our Story" sur votre page Facebook, vous avez commencé à écrire de la musique à 5 ans? Comment est-ce possible?

J’ai commencé à écrire des textes à 14 ans et comme je les écrivais façon chanson (couplet refrain), je me suis dit qu’il fallait les mettre en musique alors j’ai appris seul à jouer de la guitare à 16 ans. Le soir, après les cours, je prenais une vieille gratte et j’enchaînais les accords principaux... puis cela a donné mes premières chansons, je tentais de chanter déjà par dessus. 4 mois après avoir touché mon instrument, j’ai fait mon 1er concert. Ce jour en 1998 où j’ai commencé mon 1er accord je me suis dit : un jour j’enregistrerais un album et je jouerais devant plein de monde. Près de 20 ans après je continue mon objectif.

Comment écrivez-vous aujourd'hui ?

Aujourd'hui, j’écris toujours ce qu’il me passe par la tête, sur mon téléphone ou sur un bout de papier. J’ai la musique dans la tête, je la joue à la guitare, j’entoure rapidement sur mon mac de basse batterie claviers et plusieurs autres guitares. Enfin, après je prends mon texte et je le mets en mélodie souvent en le modifiant légèrement. En 20 ans, j’ai jamais vraiment compté mais j’ai dû écrire plus de 150 textes.
Crédit photo: Frank Loyen


Votre influence principale est Jean-Jacques Goldman. Pour une raison simplement mélodique ou parce que lui aussi semble mélancolique ? Torturé ? Lui aussi crie?Votre influence principale est Jean-Jacques Goldman. Pour une raison simplement mélodique ou parce que lui aussi semble mélancolique ? Torturé ? Lui aussi crie?

Mon influence majeure pour l’écriture est JJ Goldman. Mes premiers textes ont été écrits en écoutant « entre gris clair et gris foncé ». Ce qui a été finalement MA révélation fut l’album « en passant » et surtout le live qui a suivit... ce que j’aime, c’est que tu dois lire et relire, parfois entre les lignes, avant d’en comprendre le sens. J’aime que les mots soient parfaitement choisis et bien placés.
Il faut être, oui je pense, un brin « torturé » pour écrire autant et sur tant de sujets.


Jean-Jacques Goldman
© Lionel Hahn/ABACA


Est-ce que vous êtes aussi sensible à des causes comme les Restos du Cœur?

La cause, la base des restos du cœur est évidement pour moi très importante, mais pour qui ça ne le serait pas ! Ayant des origines de milieu populaire, et ayant vu de près les difficultés de beaucoup, cette association est malheureusement d’une nécessité absolue que ce soit pour les repas mais aussi pour le soutien des bénévoles par les mots ou leur présence vis à vis des bénéficiaires.

La chanson "J't'aimais", est-elle une expérience personnelle?

J’t’aimais vient d’une expérience personnelle. La base de ce texte était : comment peut-on vivre une relation autant passionnelle d’une telle intensité et finalement, du jour au lendemain, n’être plus rien...


Vos chansons abordent-elles toujours le sujet de l'amour?


Non, mes chansons ne parlent pas que d’amour. Il y a dans les textes toutes les émotions que nous pouvons avoir qu’elles soient positives et comme les plus sombres. Il y a des tranches de vie et des moments passés.Pensez-vous qu'il est important de parler des problèmes amoureux?Il est important de parler de tout, des problèmes amoureux comme d’autres. Moi j’ai choisi de les écrire, c’est une sorte de thérapie.

Avez-vous des chansons engagées ?

Je n’ai pas de textes engagés. Aujourd'hui, ce n’est pas mon écriture. Il y a encore bien à écrire sur nos sentiments nos émotions nos envies nos bonheurs comme nos peurs et nos pleurs. Je n’ai pas envie aujourd'hui de rentrer dans un texte « contre » la société, ou telle ou telle chose. Après je ne m’arrête à rien donc qui sait ?
Crédit photo: Frank Loyen


Êtes-vous un chanteur à texte?

Je pense et j’espère être en effet un chanteur à texte. En tout cas, ils ont tout autant d’importance que la musique dans l’ensemble d’une chanson.

Avez-vous un message à apporter à ceux qui vous écoutent ?

Je n’ai pas forcément de message. Ce que j’aime c’est qu’en écoutant une de mes chansons, cela nous rappelle un morceau de sa vie, qu’on ressente des émotions.

Quelle place prend la guitare dans vos chansons?

La guitare acoustique est toujours à la base de la composition. Après, j’aime mettre des riffs et des mélodies à l’électrique, avec des effets et parfois de la disto sur des refrains.


Comment avez-vous appris a chanter?

Je compose depuis toujours. Avant, je les faisais chanter par des voix féminines. Et puis il y a 5 ans, j’ai décidé de chanter moi-même mes textes. Quelques cours de chant et beaucoup de répétitions et c’était parti !

Ne trouvez-vous pas un peu fade la musique de la majorité des groupes Pop?

Aujourd'hui, la musique pop est sans réellement de guitares, mais plutôt basse et drums. Je ne suis pas trop fan de cette musique electro à la mode. Néanmoins, j’écoute tout ce qu’il se fait pour tenter avec mon style de coller au son actuel un minimum.

Pourquoi n'y a-t-il pas un solo de guitare dans la chanson "J't'aimais"?

Je ne suis pas fan de solo. J’ai jamais appris à en jouer. J’ai des riffs simples qui se retiennent vite. Mon guitariste en voudrait tellement un alors je trouverais de quoi en placer un beau et long pendant le concert !

Parlez-nous un peu de cet album qui vient.

L’album sera composé de 10 à 12 titres. On va commencer par sortir un EP pour octobre 2019. J’espère y faire partager tous les styles de pop rock, rock indépendant, folk ou encore la chanson française, parfois joyeux, parfois tristes. Que ce soit en live ou sur l’album, chaque titre a sa particularité qui fait que, je l’espère, on ne s’ennuie jamais.

Parlons un peu matos, qu'aimeriez-vous nous partager sur vos instruments et autres?

Pour les guitares je suis fidèle : takamine en folk que j’ai depuis plus de 15 ans et fender pour l’électrique. J’ai fait beaucoup de modèle et j’ai choisis la telecaster. Pour les ampli, je reste dans le classique fender déluxe ou peavey classic. Le son que je veux entendre est dans ces instruments là, impossible d’expliquer réellement car je n’ai jamais appris le solfège, la musique et même la technique. J’ai toujours tout fait à l’oreille.

Quels sont les musiciens qui vous accompagnent? Comment se passent les répétitions

J’ai une équipe de 4 musiciens avec moi. Nous sommes donc 5 sur scène avec en plus des duos féminins. Il y a des chœurs et parfois 3 guitares. On se partage les instrus du coup ça bouge pas mal sur scène. Pour les répétitions, j’envoie les maquettes composées chez moi, et on agrémente après tous ensemble. Des idées nouvelles viennent alors, je modifie la maquette et la renvoie. Pour mes live, nous répétons longtemps avant la setliste et de nombreuses fois pour être à l’aise sur scène.


Et sur la scène ? Aimez-vous la scène ?


Ça fait 20 ans que je fais de la scène. Pendant 15 ans en tant qu’auteur compositeur et guitariste. J’ai vécu pleins de bons moments des petites et grandes salles, des bars et des festivals. Depuis que je chante le premier restera gravé car je l’avais dans la tête depuis très longtemps. Qu’il y ait 100 ou 1000 personnes, je donne tout ce que j’ai en moi.

Vous êtes actuellement en solo. Que pouvez-vous nous dire sur votre nom Menech'?

Mon nom de scène est mon surnom donné par des amis. Il vient d’un dérivé de mon nom de famille.

Quel contact avez-vous avec le public?

J’ai besoin de quelques minutes après la scène, reprendre mon souffle et mes esprits. Ensuite, je vais à la rencontre du public tant que je le peux. J’aime échanger avec lui, c’est un moment très important.

Quel est votre meilleur souvenir de concert?

La scène est ma vie. C’est là où je me sens le mieux. C’est comme une drogue (positive). C’est là où je peux partager ces heures de composition et de répétition, c’est là où je peux me lâcher, où les douleurs s’envolent. C’est là le fruit du travail et voir des visages heureux, des têtes qui bougent, des sourires ou des larmes devant moi, c’est mon plus beau cadeau.


Et le pire?


Le pire... pas encore avec Menech’ mais avant, un jour de pluie où le public était absent. Je ne dirais pas le nom de la salle, on ne sait jamais, mais je me nourris du public alors quand il n’est pas là...


Qu'aimez-vous ?

J’aime avant tout la musique. J’achète des CD (oui encore) je l’analyse je la décortique. Je collectionne les CD, c’est là où pour moi on trouve le meilleur son. La musique se grave à ma vie et je me souviens de mon passé en écoutant certains albums. Sinon, J’aime écouter les personnes autour de moi, analyser, comprendre ce qui m’entoure. J’aime décodé ce qui m’entoure un peu psychologue. J’aime l’économie et l’histoire. Pour finir, j’aime le sport en particulier le foot et la formule 1. Enfin, je suis fana de chat !

Que devons-nous retenir de Menech'?

Ce qu’on doit retenir de Menech’ ? Un univers propre, des textes en français qui parlent à tous et un style pop rock mélodique, des refrains qui se retiennent et une musique qui je l’espère ne laisse pas indifférent.


Quel est le dernier film que vous avez vu?


Je ne suis pas très film/cinéma par manque de temps mais je crois que le dernier film qui m’ait marqué, c’est « le sens de la fête » en DVD. J’aime principalement le cinéma français type Klapisch et américain type Tarantino.

Qu'écoutez-vous ces jours?

Le dernier est un groupe de pop rock anglais Palace « Life after ». J’ai l’impression de retrouver les premières heures de Coldplay dans l’album « parachute ». Cet album a révolutionné mes oreilles et la façon de composer et jouer la musique. C’est assez triste dans l’ensemble mais c’est tellement beau.

Votre premier album acheté ?

Mon premier album acheté j’ai du mal à m’en souvenir mais je me revois avec la cassette de Brian Adams avec son single « everything i do ».

Le dernier?

Le dernier est un groupe de pop rock anglais Palace « Life after ». J’ai l’impression de retrouver les premières heures de Coldplay dans l’album « parachute ». Cet album a révolutionné mes oreilles et la façon de composer et jouer la musique. C’est assez triste dans l’ensemble mais c’est tellement beau.


Streaming, CD ou LP?

Comme dit précédemment CD toujours et toujours. Je n’écoute jamais la musique en streaming.

Comics, BD franco-belge ou Manga?

J’ai eu une grosse période manga entre 12 et 18 ans dans les années 1990. J’avais des mangas en japonais. Nous les trouvions que dans une seule boutique à Paris 11eme. Aujourd'hui, je n’en lis plus mais je trouve ça toujours aussi beau. En ce qui concerne BD et comics, non je ne m’y suis jamais intéressé.

Que lisez-vous actuellement ?


Je lis principalement des thrillers. Je viens de finir de dernier Thilliez « Luca », toujours aussi fort. Je lis énormément le soir pour tenter de débrancher le cerveau !

Quel est le musicien ou la musicienne qui a marqué la Pop française?

En France, hormis Goldman cité précédemment, je n’ai pas grand repère. Seul un album m’a profondément touché. il s’agit du groupe eNola sorti en 2002. Le chanteur de ce groupe était Armand Melies qui fait une carrière solo désormais. S’il fallait en citer d’autres, je dirais de Cabrel à Bashung. Par contre en rock français j’en ai écouté beaucoup : des anciens comme Dolly, Kaolin ou Noir désir et Mlle K, Luke et Eiffel.

eNola
Crédit photo : Vanessa FILHO

Nous arrivons à la fin de notre interview. Que pouvez-vous nous dire en deux mots au sujet de:
Michel Polnareff, Frank Zappa, Serge Gainsbourg, Véronique Sanson, Steven Wilson, Kiss, Lou Reed, Sheila et H-TAAG, Rory Gallagher, Magma, Daniel Balavoine,
Zaz, Nick Cave, Jacques Higelin, Rita Mitsouko, 21 Pilots?


Dans la liste citée, je n’écoute que Steven Wilson. J’ai beaucoup le rock progressif de 10min chaque morceau ! Je respecte profondément Gainsbourg, Balavoine et Higelin pour ce qu’ils ont apportés à la musique française.

STEVEN WILSON
Créateur :Joergens.mi, Joergens.mi
Droits d'auteur :CC-BY-SA 3.0

Et sur ces genres musicaux?
Black Metal, Hard Rock, Musique contemporaine, Rap, Reggae, Blues, Jazz, Prog?

Dans tous les styles cités, je peux m’en nourrir dans mes compositions. Même dans le rap, j’y trouve mon compte dans le flow. Dans le reggae où le blues, le prog ou le hard rock, ce sont les instrus que j’écoute avec attention. Seuls le black métal, le r’n’b ou la musique ultra commerciale ne me touchent pas.

Eh bien je vous remercie Menech'. C'est vous qui concluez votre interview. Vous êtes libre de dire ce que vous voulez.

Pour finir, chers lecteurs, cher public, rentrez dans mon univers, venez nous voir en live, c’est un moment unique. Ecoutez cette musique encore et encore, qu’elle vous accompagne dans votre vie, qu’elle reste dans vos mémoires...


"
J’espère y faire partager tous les styles de pop rock, rock indépendant, folk ou encore la chanson française, parfois joyeux, parfois tristes"


Menech'


RAPPEL: Menech' va commencer par sortir un EP pour octobre 2019!!!!

Ichigo Samuru
























mardi 2 juillet 2019

Chris "UTOPIA", un album de Pop-Rock francophone de qualité


"« UTOPIA » désigne pour moi un monde où l’on a parfois envie de se réfugier pour échapper à la triste et dure réalité du nôtre."

Chris'




INTERVIEW Chris’



Bonjour Chris', merci d'avoir accepté cette interview pour BAZAR MUSIC. "Utopia" est le titre de votre album et aussi d'une chanson de l'album. Pourquoi Utopia ? Est-ce que l'ensemble de vos chansons parlent d'une utopie irréaliste ?

« UTOPIA » désigne pour moi un monde où l’on a parfois envie de se réfugier pour échapper à la triste et dure réalité du nôtre. C’est aussi un clin d’œil à l’une de mes idoles, John Lennon, qui avait annoncé devant la presses en 1973 la création du pays de « Nutopia », un monde utopique sortit tout droit de son imaginaire.

Vous chantez l'amour, vous le fuyez aussi, pensez-vous que l'amour entier soit finalement une utopie?

Il y a 2 versants dans l’amour : celui qui porte et celui qui fait mal. L’amour parfait est, en ce qui me concerne, une utopie.

Vous rendez hommage aux Beatles, ce groupe est-il votre principale influence?

Oui, pour moi les Beatles représentent beaucoup, leur musique, leur sensibilité et leur état d’esprit sont l’une de mes principales influences.

Votre musique est très fluide, c'est comme un ruisseau qui suit son court dans une campagne verdoyante. Elle est riche et variée en mélodies. Le ruisseau cependant connait quelques tempêtes retenues. Il suit cependant son court de chanson en chanson, un peu comme un concept album. Il varie au rythme d'une guitare qui se fait acoustique et s'agite au son de l'électrique. Le ruisseau coule et traverse la ville où la pureté n'est qu'utopie. Ai-je bien défini votre musique, ou est-ce que j'ai rien compris?


C’est une analyse que me plaît. Je n’aurai pas mieux dit !! C’est vrai que la structure et la mélodie d’une chanson sont primordiales à mes yeux.



Il est très aisé d'imaginer vos chansons en Live. Composez-vous en vue de la scène ?

Oui et non, certains titres sont pensés « live » comme « Je te cherche » ou « Salt &Pepper » mais d’autres comme « Qu’est ce qu’on pourrait faire ? » sont plus destinés à s’écouter au calme.

Quel lien voyez-vous entre la guitare et la voix? Je demande cela à cause de vos solos.

La guitare est pour moi un moyen d’accompagner la voix tout comme le piano. Je suis un guitariste plutôt « rythmique » mais j’aime délivrer un « solo » de temps en temps. Ils ne sont certes pas trop « techniques » mais je pense (en tout cas j’essaye !!) qu’ils apportent quelque chose de supplémentaire à la chanson.



Vos solos de guitare sont très mélodiques et suivent ou semble diriger votre musique. Ils m'ont beaucoup plu. Votre style est personnel. Comment composez-vous vos solos? Sur scène, vous permettez-vous d'improviser sur scène ?

C’est tout à fait ça !! Il faut qu’ils apportent un « plus ». Je compose mes solos en me disant : « Qu’est que j’aimerai entendre comme mélodie sur cette suite d’accords ? ».
Comme je le disais précédemment, la mélodie est primordiale, peut-être mon influence « Beatles » ??


Votre voix est très agréable. J'entends Jean-Jacques Goldman, Daniel Balavoine et Florent Pagny, avec une pointe de Jean-Patrick Capdevielle dans votre façon de chanter. Qu'en pensez-vous?

Merci beaucoup, j’en suis très flatté !! En effet, Daniel Balavoine est l’une de mes principales références francophones. Ses textes, son approche de la musique et son engagement restent pour moi un modèle du genre. J’avais 12 ans lors de sa disparition et j’y pense encore !!

Daniel Balavoine

Comment définissez-vous votre musique ? Pop-Rock, vous convient-il?

« Pop-Rock » me convient bien oui, je rajouterai « francophone » 

Pourquoi chantez-vous en français ?

Parce que c’est ma langue maternelle et que c’est celle que je maîtrise le mieux !!!

Dans une ou deux chansons vous nous donnez de vous entendre un peu en anglais. Un album en anglais serait envisageable?

Non, je ne maîtrise pas assez la langue de Shakespeare pour ça, et je le regrette d’ailleurs !! Le travail du texte est aussi important pour moi que la musique.

Parlez-nous un peu des musiciens qui vous accompagnent sur Utopia et sur scène.

Et bien je me produis seul !!! En studio, je joue de tous les instruments, hormis la batterie qui est une boîte à rythme que je programme mais la basse, les claviers, la guitare, c’est moi !! J’ai joué pendant 20 ans dans des groupes et la divergence musicale et les méandres de la vie finissaient toujours par avoir raison du groupe en question !! C’est pourquoi en 2016, après mûre réflexion, je me suis lancé en solo !! Sur scène, je gère toutes mes backtracks avec un sampler, la guitare et la voix sont en directes.


Aimez-vous la scène ?

Oui, énormément même si parfois tout ne marche pas comme prévu, c’est le jeu !! Comme beaucoup de musiciens, j’y ai connu beaucoup de galères mais aussi des moments fantastiques !!

Comment préparez-vous un concert?

Je m’enferme dans mon home-studio quelques jours avant et je répète ma « set-list » jusqu'à ce qu’elle soit fluide.

Avez-vous de la peine à trouver une salle de concert ?

Oui malheureusement, ça demande beaucoup de temps et d’investigation pour souvent peu de résultat, mais moi je suis OK, avis aux intéressés !!!


Comme vos textes sont à écouter, est-ce que le public vous comprend bien dans un concert?

Et bien tout dépend du type de concert et du lieu. Il est certain que le public est plus attentif aux textes dans une petite salle qu’au sein d’un festival en plein air.


Racontez-nous en quelques mots votre parcours musical.

J’ai commencé à apprendre la guitare à l’âge de 14 ans. J’ai ensuite joué dans divers groupes de rock aux postes de chanteur, guitariste ou même bassiste quand il y avait besoin. C’est là que j’ai approfondi ma pratique musicale, en observant les autres musiciens, c’est très formateur !! Et puis, il y a 3 ans, après la fin d’une énième aventure musicale en groupe, j’ai pris du recul et le temps de la réflexion, j’ai décidé de me lancer seul et de produire une musique qui me ressemble à 100%, alea jacta est …

Si vous deviez inviter un artiste sur scène, qui choisiriez-vous?

Paul McCartney !!! Euh … en fait non, je serai trop intimidé, Laurent Voulzy peut-être, mais sûrement un pote chanteur ou zicos, j’en ai quelque-uns !!!

Paul McCartney




"On a tous quelque chose de Paul McCartney et quand on regarde Chris, on en est convaincu." I.S.


Aimez-vous les jams sessions, est-ce que vous en jouez régulièrement?

J’aime taper le bœuf, ça m’arrive quelque fois (pas plus tard que le week-end dernier d’ailleurs !) mais c’est occasionnel je dois dire.

La guitare, est-il votre unique instrument, où jouez-vous d'autres instruments aussi techniquement?

La guitare est l’instrument que j’ai étudié, 3 ans de cours, c’est donc celui que je maîtrise le mieux. J’ai appris de façon autodidacte le piano ainsi que la basse, je me débrouille pour mes besoins, mais techniquement, je ne me revendique ni bassiste, ni pianiste !!


Comment travaillez-vous votre voix? Comment fait-on pour chanter si juste, si
précisément ? Cette question m'est venue en vous écoutant précisément.

Et bien … je ne travaille pas ma voix, je ne l’entretiens même pas !!! Donc je ne sais pas, je suis né comme ça, en revanche je n’ai jamais rien compris dans les matières scientifiques et je suis très mauvais en sport !!!!

Seriez-vous prêt à jouer avec un orchestre symphonique ?

Aaah … c’est l’un de mes vieux fantasmes : avoir un arrangement symphonique sur l’une de mes chansons, tu sais, genre final de « Hey Jude » ou « A day in a life » avec les cuivres, les cordes, les vents …enregistrés dans une cathédrale (pour la réverbe !!), bref, é-norme !!

Quel rapport entretenez-vous avec votre public?

J’essaye d’être sincère, réactif et surtout de surprendre, enfin, j’essaye !


Êtes-vous sensible aux critiques? Ecoutez-vous les conseils et de qui?

Oui bien sûr, même si je ne le montre pas toujours mais je préfère un « C’est super » à un « C’est d’la merde », même si les 2 ne sont pas très constructifs avouons-le !! Pour les conseils, je me réfère souvent aux amis proches, je leur fais écouter mes démos et quand c’est mauvais ils savent très bien le dire mais quand c’est bon … ils savent très bien le dire aussi !!

Pourquoi écouter Chris'?

Parce que je m’exprime musicalement avec plaisir et sincérité et que, si votre sensibilité est proche de la mienne, nous pouvons partager des choses, voilà, simplement, je fais ça pour échanger et partager, « All you need is Love », sure !!



Qu'est-ce que vous voudriez qu'on retienne de Chris', de l'album UTOPIA, de vos albums?

Je ne sais pas, juste un truc dans le genre ; « Tiens ? J’aime bien cette chanson là !» ou « C’est sympa à écouter ! », c’est un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup !!!!

27.  Qu'écoutez-vous ces jours?

Oldelaf !! Je l’ai vu sur un festival et j’adore carrément, en plus le mec est vraiment cool !!

En deux mots que dites-vous sur:

The Beatles : la base
Queen : la puissance vocale
Frank Zappa : l’audace et la folie
BB King : le roi du blues
Prince : petit génie !!


Michael Jackson : King of pop
Elton John : doux dingue dur mais toujours avec talent
David Hallyday : RAS
The Liminanas : ???
Jean-Louis Murat : authenticité 100% auvergnate !!
Véronique Sanson : notre Elton John à nous !!

Que lisez-vous?

Des bios musicales ou historiques, Werber, Musso, Guitar Part, ce genre de choses …


Si je vous dis que ma maladie me fait souffrir et que de vous écouter pour préparer cet interview m'a fait du bien. J'ai passé une bon moment, oubliant mes douleurs. Qu'en pensez-vous?

Et bien j’en suis extrêmement flatté et honoré et je me dis que tout ce temps passé à créer cet album n’a pas été vain et inutile !!

Nous voilà à la fin de notre interview. Je vous remercie pour le temps que vous avez pris à répondre à ces questions. C'est à vous de conclure. Vous êtes libre de dire ce que vous voulez.

Et bien je vais te remercier, cher Ichigo, pour m’avoir donné l’occasion de m’exprimer et pris le temps d’écouter mes chansons, je salue également tous les lecteurs et vous dis à très bientôt dans ces lignes ou ailleurs, amicalement, Chris’

"Parce que je m’exprime musicalement avec plaisir et sincérité" Chris'

Sonia Malpiece: Vinyles à vendre, prix plus que sympas

https://www.facebook.com/marketplace/item/ 529726351123499 /